Rechercher des Articles

Monday, May 21, 2018

Changer de Vie.... retour d'expérience après 5 ans en Inde

En 2013 j'écrivais un article "Changer de vie pour devenir Prof de yoga ou de Pilates" dans lequel j'expliquais mon parcours et le nouveau chemin que je prenais.

A l'époque j'étais pleine d'enthousiasme et je m'apprêtais à faire connaitre une école, Samyak Yoga, que personne ne connaissait en France.

Après mes cinq années passées en Inde, j'ai décidé de quitter cette école.

A ce jour, il n'y a presque pas un studio de yoga à Paris (et ailleurs en France) qui n'a pas un professeur de Yoga formé par Samyak Yoga.

C'est une école maintenant reconnue, surtout en France.

Pour la faire connaitre j'ai travaillé d'arrache pied, commencé un site web en français, écrit des articles, fait de la pub dans les différents magasines de Yoga. J'y ai mis tout mon coeur.

Je comprends tout à fait que le travail n'a pas été que de mon côté, en revanche sans mon implication Samyak ne serait pas millionaire à ce jour et n'aurait certainement pas construit un Ashram proche de Mysore.

La construction a pris fin en juin 2015 alors que j'avais commencé à travailler avec eux en 2013. Ils ont connu une expansion plus que rapide.

Il est clair que ce sont les étudiants français qui ont participé à ce projet, qui je croyais allait devenir super. Ils ont formé plus de 500 étudiants français, je pense que c'est assez parlant.....

Travailler en Inde avec des professeurs indiens a été tout sauf une sinécure. Je n'avais pas compris la politique, j'avais oublié que je n'étais qu'une "femme blanche", sans droit de parole et n'ai remarqué que trop tard leur fainéantise.....

Aujourd'hui Trupta et moi même avons quitté cette école pour parfaire nos propres projets qui jusque là se déroulent très bien.

Ce n'est donc pas avec amertume que j'écris ces lignes.

Ce qui me dérange c'est le fait que nous avons tendance à idéaliser des gens dès lors que nous ne sommes pas chez nous.

Pour reprendre clairement l'exemple des deux autres petits indiens, l'image qu'ils projettent aux yeux des étudiants est très différente de ce qu'ils sont vraiment. Je dirai même qu'il y a un gouffre !

Lorsque vous avez devant vous des petits indiens qui vous enseignent la philosophie avec une voix de ténor et qui derrière non seulement ne l'appliquent pas dans leur vie de tous les jours mais font tout le contraire, je trouve que c'est mentir aux gens et aux personnes qui prennent le temps de voyager pour venir recevoir un enseignement "pur".

Il n'y pas de pureté quand l'avarice est au premier plan.

Il n'y pas de leçon de moral à donner quand la femme est maltraitée et mise au second plan (je ne parle pas de moi mais de leurs épouses).

Il n'y pas d'enseignement de yoga quand la pratique n'est pas présente tant physiquement que mentalement.

Il y a en revanche d'autres très bonnes écoles en Inde que je recommande chaudement comme le Mysore Eco Ashram, Indea Yoga, BNS Iyengar, Tatva Yoga Shala à Rishikesh.

Ce sont des gens biens avec de bonnes intentions.

Je ne recommanderai plus jamais Samyak Yoga.

Je me dis qu'un jour leurs vrais visages apparaîtront car on ne peut pas continuer à mentir aux gens de manière infinie, par ailleurs je compte aussi sur l'Univers pour leur rendre la faveur.

Ce que vous voyez en un mois, vivre avec eux pendant 4 semaines, n'est absolument pas représentatif. J'ai passé cinq années à leur côté, je connais tous leurs visages, et celui qu'ils vendent aux étudiants étrangers n'est qu'une façade.




J'ai écrit un article sur les Gourous. Les phrases que je reproduis dans cet article sont des phrases que j'ai entendu de leurs propres bouches.

Ne soyez pas aveugle comme j'ai pu l'être pendant les trois premières années. Il m'a fallut 2 années de plus pour comprendre que je me trompais, que je ne souhaitais pas suivre ce chemin de cette manière.

- Namaste -